Dernière ligne droite

Je viens de renvoyer la version finale de mon manuscrit au Directeur d’Ouvrage.

J’avoue que ce fut la plus laborieuse des corrections, juste parce qu’il y avait cette pression en plus que tout devait être parfait.

 

Cette fois, c’est bon, j’ai peur. Je le dis, j’ai peur. J’ai déjà contacté pas mal de personne pour voir si la critique de mon futur bébé serait possible.

Je n’ai eu qu’une réponse pour le moment, mais je m’accroche.

 

Comme je l’ai répété, je ne sais pas me vendre, c’est donc un énorme pas pour moi que de partir démarcher de potentielles critiques ,sachant que le retour risque d’être mauvais.

Je n’ai pas de prose élaborée. Je parle comme cela me vient. Même si le texte a été retravaillé mainte fois, cela reste basique.

Quelque chose de facile à lire.

 

Prochaine étape, le bon à tirer « BAT ».

Lorsque vous verrez ces mots apparaitre sur la page ou ici même, cela voudra dire que les premières copies, ne seront pas loin …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :