J’écris vite…peut-être… mais me faire publier est …plus lent

Après un trou de presque 5 mois, je me suis ENFIN remise à l’écriture du tome III. Cette traversée du désert a été longue, mais pour ma santé mentale, il était primordial que je recommence.

Cette dernière partie est pour moi une porte qui se ferme comme vous le savez et plus j’avance, plus je veux la fermer… la porte… pas ma bouche…

C’est pourquoi j’enchaine les chapitres comme on enfile des perles. Mais ne vous leurrez pas, je n’écris pas si vite que ça. Je construis les idées principales, histoire que le canevas soit posé et après commencera le véritable travail.

Là, je fais mes recherches et je me pose tout un tas de questions pour vous faire une fin de trilogie qui ne tombera pas à plat comme « Jaquouille la fripouille » dans « Les Visiteurs » si vous voyez ce que je veux dire.

J’ai des hésitations quant à la scène finale. J’ai l’avant-dernière bien en tête, mais l’ultime reste un mystère. Pour le moment, j’en suis au chapitre vingt. Et lorsque vous lirez ceci, il est possible que je sois encore plus loin… C’est perturbant… même pour les deux tomes précédant je n’ai pas eu une telle rapidité pour décider de la trame…

Aurais-je moins peur de me lancer ? En tout cas, il est certain que par rapport au premier les choses ont changé, mon écriture a évolué et je me rends compte que je ne pourrais plus lire le premier. La multiplication des expériences et des rencontres m’enrichit considérablement.

De façon personnelle, pas financière ! Toi qui passes par là et qui penses que tu vas devenir riche en écrivant : TU AS TORT ! Ne pars pas avec cette idée en tête !

Le problème est la publication. Car lorsque vous avez déjà été publié une fois, trouver une maison qui vous acceptera relève du parcours du combattant. Je suis consciente que vous attendez le tome II, il est prêt, on a l’illustration et tout, mais on n’a pas l’éditeur, pour le moment.

Vous allez me dire que l’autoédition c’est ce qu’il faut faire, je suis d’accord dans la mesure ou parfois (même tout le temps) il faut se débrouiller tout seul. MAIS là, j’ai peut-être une dernière possibilité. Donc je vais l’explorer avant de passer ailleurs.

Je vous tiens au courant pour la sortie du tome II et la réédition du tome I… les choses sont compliquées… et écrire m’aide à ne pas stagner.

Un commentaire sur “J’écris vite…peut-être… mais me faire publier est …plus lent

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :