La poste, mon amie chérie : Je t’aime… ou pas…

52a78e422b595

Décidément, c’est la semaine de la rouspétance intensive !

(Tu ne connais pas le mot rouspétance ? Mon Dieu dans quel monde vit-on !)

Tout était bien parti pour que cette relation soit parfaite.

J’écrivais, tu envoyais mes manuscrits.

Puis, vint le jour où j’ai dû commander des livres… Je te l’accorde le site anglophone envoyant les livres par courrier différents, t’as peut-être un peu embrouillé l’esprit. Mais quand même.

Soyons honnêtes. Tu passes ton temps à perdre mon adresse et à envoyer le courrier à l’adresse fantôme de la commune d’à côté.

Ne trouves-tu pas que j’ai autre chose à faire que de porter plainte contre toi ?

Mon colis, où est-il passé ? J’ai contacté le site et celui-ci me jure qu’il a été livré… il en a la preuve…

Sauf que moi, je n’ai rien reçu…

 

Tes tarifs sont déjà si exorbitants que j’aurais bien aimé, au nom de notre amitié que tu fasses un geste commercial… tu sais… par exemple, nous accorder le statut de client « entreprise » avec LiLys…

Mais non, tu as des quotas…

J’aimerais aussi parfois que mes colis arrivent à bon port et cessent de m’être retournés… sans raison, vu que l’affranchissement (fait avec la vente d’un de mes reins) et l’adresse sont corrects.

Tu es comment dire… une amie infidèle et sur qui l’on ne peut pas compter…

Même le courrier des impôts tu oublies de le glisser dans ma boîte… pourtant les impôts on sait qu’ils ne vous oublient jamais… n’est-ce pas ?

Alors pourquoi t’obstines-tu à me cacher la vérité des factures ?

Je suis une grande fille, tu sais.

 

En clair, je ne sais pas comment te dire que je suis déçu que notre relation se détériore de la sorte.

Mais c’est la vie… Je ne peux rien y faire… Oh ! ne me parle pas de Géoroute… mon cher facteur lui ne se gêne pas pour démonter la barrière de mon passage latéral avec sa mobylette. Et lorsqu’on lui fait la remarque : « Mais c’est Géoroute, je ne peux pas m’arrêter… »

Est-ce que c’est la poste qui va me remplacer celle-ci ?

Ou encore lorsque tu trouves enfin qu’il est temps que je sache que j’ai du courrier, pour quoi le laisses-tu à moitié hors de la boîte ? Surtout lorsqu’il pleut… Géoroute encore…

À croire que ce système est l’excuse à ton incompétence !

Pardon… je vais trop loin… ou pas… à toi de voir…

 

XoXo

Ton (ex) amie chérie

 

Émilie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :