Trop-plein… de tout

Je râle, vous me connaissez… c’est une seconde nature…( si si vous pouvez le dire c’est comme ça, je râle)

Mais là, le trop-plein a envahi ce que je suis intérieurement et ça devient lourd à porter.

(Oui techniquement un trop-plein n’envahit pas parce qu’il s’évacue, mais là laissez-moi dire ce que je veux d’abord !)

Les dernières modifications du tome III n’avancent pas. Je n’ai plus de temps pour le moment.

Donc pour le 4e roman, il faudra attendre aussi… Je n’arrive pas à me concentrer. Et pour celui-là, il va m’en falloir.

J’ai plein de choses à dire, mais les mots ne sortent pas. C’est comme ça…

Du coup, les maux de tête sont continus.

Yaka, Yaka, oui… mais là non… Le yaka fait qu’il y a beaucoup de choses à prendre en compte et ,que non, tout ne se fait pas comme ça.

J’ai choisi mon mode de vie et je ne m’en plains pas. Mais j’aimerais bien de temps en temps que l’on m’octroie le droit de me reposer.

De reposer mes « idées » pour mieux les retranscrire.

De prendre du temps pour moi sans devoir, vite faire-ci, ou vite faire ça…

Là en fait j’ai envie de chialer 24/7…

Et pas que je sois triste ou pas heureuse, non, rien n’a voir.

J’ai juste un trop-plein, une sorte de surmenage qui n’arrive pas à se résorber.

Donc je prends tout mal, je m’énerve et j’ai ce mal de tête continu qui ne veut décidément pas quitter mon lobe frontal.

L’impression que mon crâne va exploser.

J’ai envie de jeter l’éponge de tout raccrocher et de continuer à écrire juste pour moi.

Juste pour vider ma tête sans pression sans rien.

Mais… il y a … toujours un truc qui m’en empêche…

Alors…

Yaka…

Parce que «Demain matin»

XoXo

Emilie

Edit: Article écrit fin d’année 2014… mais…

3 commentaires sur “Trop-plein… de tout

  1. Et pourquoi te retenir de pleurer? Vide le trop plein, pleure une heure, pleure un jour, pleure même 3 jours si ça te fais du bien. M*** quoi, nous ne sommes pas des machines alors ne te retiens pas, personne ne te jurera car tout le monde a déjà pleuré, pleure encore et pleurera. Bisou

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :