Getting Inked again…

Jeudi passé fut le jour où j’ai décidé de me faire mon deuxième tatouage.

Non, en fait la décision date de novembre.

Non, en fait ça date du jour où j’ai fait le premier : il y’a deux ans et demi.

En France… cet été-là fut un peu mon « Very Bad Trip/ Hangover » movie à moi…

Bref.

Je suis en contact avec Kathalyne sur Facebook.

Vous ne connaissez pas Kathalyne ? Et Louiz ?

Bref, elle est une artiste de talent que ce soit en chant, en photo, en l’art de se sublimer.

Il y a un an ou deux, j’ai vu apparaître les tatouages de Bob, son compagnon, sur son profil et sincèrement, j’ai directement aimé sa façon de s’exprimer par le dessin.

Comme quoi j’ai un truc pour les jolis dessins…

Ils ont ouvert « L’Atelier Clandestin », qui au premier abord était seulement le salon de tatouage de Bob, mais qui au fil du temps est devenu aussi une boutique de vêtements style pin-up.

Donc en novembre, j’ai contacté le salon de tatouage, dans le vague, je suis comme ça…

Brouillonne, dans le vague… c’est moi…

Je souhaitais quelque chose d’unique, qui laissait l’imagination de Bob faire son œuvre, alors j’ai juste fourni des éléments et le « code couleur ».

Et il m’a sorti ça :

Tattoo

Ah oui, je vois votre tête, moi aussi je le trouve magnifique. Avec mes explications vaseuses, il a réussi à sortir quelque chose qui collait totalement avec ce que j’avais en tête !

Donc hier était le grand jour…

Je me suis réveillée stressée à 7 h du matin, j’ai bu au moins quatre cafés…

Choisi une tenue qui permettrait à Monsieur Bob de travailler correctement (et ce ne fut pas la partie la plus évidente), me suis maquillée genre waterproof, parce que même si pour le premier je n’ai rien senti, ou presque, j’ai eu hyper peur que cela soit totalement différent cette fois.

Pourquoi ? Ah ! Va savoir tiens ! C’est moi, il faut toujours que je pense au pire en fait…

Je suis arrivée à Jambes (oui on a une ville qui s’appelle Jambes, même une qui s’appelle Bouge dans le même coin ! D’ailleurs peut-être que les Namurois ont beaucoup d’humour finalement… si on y pense), premier problème : Tout est en zone bleue limitée à 2 heures… Leur humour a des limites… J’ai donc fraudé… je me suis garée sur le parking de l’Acinapolis… Je sais c’est pas bien… mais avouez… 2 heures….

Bref, arrivée à L’Atelier Clandestin, Bob vous met directement à l’aise, on discute, on prend les mesures (non, pas les mensurations ! ppfff z’êtes pas possibles !), on plaisante.

Le temps passe plutôt vite finalement, surtout lorsque l’on se rend compte que je n’aurai pas de problème de caillots ou d’embolie de si tôt… je saigne… à mort… Pourtant, je me suis retenue de boire une Guinness et je n’ai pas pris d’aspirine pour mon mal de tête carabiné de la veille. Gentille, j’ai été…

Je ne vous montre pas encore le travail, je préfère le faire lorsque les retouches et la cicatrisation sera effective.

Je vous prépare aussi un article sur « L’Atelier Clandestin ». Juste pour eux.

Avec les clichés choisis, et pourquoi pas une petite interview de Mister Bob et Miss Kate ?

Après ça, je suis partie faire le tour des librairies pour voir comment organiser quelques séances de dédicace et boire un verre avec Frédéric Ernotte, un ami auteur…

Mais cela est une autre histoire tellement ce fut épique.

Alors en attendant l’article sur L’Atelier Clandestin, voici le lien de la page Facebook et quelques photos choisies sur la page.

Attention, ces photos sont la propriété de Bob et Kate, donc… vous êtes prévenus !

XoXo

Emilie

2 commentaires sur “Getting Inked again…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :