Quand tes amis te montrent ce que toi, tu nies depuis… oulàààà

(2) Bitstrips on Facebook 2014-06-17 20-58-22 2014-06-17 20-58-26

Avoir des amis proches c’est toujours critique. Pourquoi ? Parce qu’ils ont toujours le chic pour te faire remarquer ce que t’as peut-être pas envie de voir ou que tu essaies de ne pas voir.

Comment ?

Ne fais pas la sourde oreille, ne fais pas comme moi.

J’ai passé la plus grande partie de ma vie à construire des remparts autour de moi. Ce genre de mur de pierre qui évite l’autre de trop s’immiscer dans ma vie.

C’est valable pour toute personne entrant dans ma vie. Et il y en a peu qui passent la première couche.

Oui, je suis comme Fiona, un ogre et comme dit Shrek (ouais vive le philosophe Disney à deux balles) un Ogre c’est comme un oignon, ça a des couches.

Je ne sais pas si tu suis la logique, mais c’est clair pour moi.

Je pense que je peux compter sur les doigts de la main les personnes qui ont pu voir réellement ce qui se tramait là dedans.

Et généralement, j’ai essayé d’éloigner ces personnes le plus possible de moi.

Sauf une… ça fait 17 ans qu’il sait presque 18… Oui autant de temps… c’est ma relation la plus stable.

Et jamais je ne l’échangerai. Et jamais je ne lui dirai assez merci…

Parce que ça fait presque 18 ans qu’il s’est vu affublé du surnom le plus ridicule du monde.

Bref…

Dernièrement, les gens autour de moi n’ont eu de cesse de me poser la même question ou avoir des remarques qui m’ont fait réfléchir. Et j’ai bien été obligée d’admettre que je me voilais la face depuis pas mal de temps. Surtout lorsque la dernière remarque vient de la personne qui est à vos côtés depuis dix longues années.

Le truc c’est que j’ai besoin d’en parler, mais sans rien dire…

Tout est compliqué… un peu comme moi… j’ai plein de choses dans ma tête et je me pose trop de questions… par contre… la question qui se pose : est-ce que je laisse cette personne passer les (minimum) dix couches ou est-ce que je garde une distance réglementaire de sécurité ?

Je n’attends pas de réponse. Parce que j’ai un esprit de contradiction et que si l’on me dit blanc, je vais chanter noir.

Je fais juste un brainstorming avec moi-même. En public… quelle idée ?

Bref, tout ça pour dire que construire des murs autour de soi n’est peut-être pas la meilleure chose qui soit, surtout lorsque vous avez envie de vous libérer.

Vous croyez que je devrais arrêter l’Ibuprofen ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :