Moi ? Impressionnante ? N’importe quoi !

Stitch

Je ne me suis jamais vue comme quelqu’un d’impressionnant. Je suis plutôt toujours dans mon coin en espérant que l’on ne me remarque pas.

Je déteste prendre la parole en publique, les salles pleines de monde de plus je bégaie, beaucoup. Je stresse. Et sors un nombre incalculable de bêtises à la seconde.

Que l’on me compare à un iceberg, je comprendrais, je tente de ne laisser paraitre aucune émotion. Un mur, passe encore. Mais depuis quand un mur est-il impressionnant ?

Je pense que dans mon entourage, il y a peu de personnes avec qui je ne retiens rien. Avec qui tout ce qui me passe par la tête traverse mes cordes vocales et lèvres.

Que l’on me dise folle ? Oui, je l’accepte volontiers tant que ce n’est pas dit de façon négative. Mais est-ce que la folie est impressionnante ? Je n’en ai pas l’impression.

Et peu de personnes connaissent ce côté-là de moi. Donc si jamais cher lecteur tu as eu droit à un de mes coups de folie : Bravo, je te félicite, tu es dans mon cercle « privé » qui se résume à très très peu de personnes. Si c’est le cas, tu dois probablement en connaître plus de moi que moi-même. Et cela veut dire que tu as ma confiance. Chose rare. Très rare.

Si être impressionnante, c’est observer. Si être impressionnante c’est remarquer ce que beaucoup ne remarque pas, alors nous n’avons pas la même conception du mot.

Et puis j’aime les minions, Stitch et Animal des muppets… ça n’a rien d’impressionnant…

Je ne mords pas (enfin, pas souvent), je ne tue pas (encore …), je ne fais pas de beaux discours. J’ai pour habitude de dire « What you see is what you get ». Et ce n’est pas toujours flatteur. C’est bien pour ça que je me cache souvent dans le confort tout relatif de ma cabane de brique et que j’en sors peu.

Tenter de dédramatiser une situation assez critique, c’est être impressionnant ? Non, juste normal.

Je chante Britney Spears, Sia et les Sardines et regarde sans honte CHAQUE ANNEE l’Eurovision, tu me trouves toujours impressionnante ?

Et puis, je fais plein de fautes d’orthographe. Qui a peur d’une illettrée ?

Mais il est évident que quelque chose cloche. Et si cette chose est effectivement « le fait que j’impressionne », je ne sais pas vraiment comment renverser la vapeur.

Tu veux une nouvelle, cher lecteur : Je suis devenue végétalienne… tu peux donc arrêter de trembler devant moi. Je ne fais pas de mal à une mouche (quoique).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :