Insomnie

hqdefault

Mon cher lecteur, tu dois savoir que je ne suis pas quelqu’un qui a besoin de beaucoup d’heures de sommeil…

Non… pas beaucoup… mais un peu quand même… Comme tout le monde…

Mais là, je sens que Morphée va encore me poser un lapin et c’est le genre de choses qui ne se contrôle pas.

Il paraît que ce sont les soucis… comme les cheveux blancs… et les dix quand que je me suis pris dans la face sur la dernière année et demie…

Des soucis… ah ça oui j’en ai… comme tout le monde, mais j’aimerais te dire que non, ce ne sont pas que les soucis.

Parfois, ton cerveau ne veut simplement plus s’arrêter et à force de subir ses sautes d’humeur, tu commences à savoir quand Morphée va te poser un lapin.

Et le problème, pour peu que dans ces lapins tu aies un mâle et une femelle, je te laisse imaginer le nombre d’heures qui passent à la trappent.

Avec cela, vient aussi le fait que je suis beaucoup moins joyeuse que je n’aie pu l’être.

Cette part d’ombre que nous avons tous gagne du terrain. Un peu comme le néant dans « L’Histoire sans fin ».

Chaque seconde, elle grappille du terrain et lorsque je peux fermer les yeux, je refais sans cesse le même rêve. Du coup… mon cerveau refuse de s’éteindre.

Comment en suis-je arrivée là ?

Simplement parce que mes émotions ont pris le contrôle de mon esprit.

J’ai laissé un muscle diriger la tour de contrôle. Erreur fatale dans mon cas. Et pratiquement pas de point de retour possible.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :