Le chaton qui était en fait un vampire.

200-2

Ah mon bon lecteur, je vais t’en raconter une bien bonne. Tu sais, depuis le temps que tu me suis, que je passe mon temps à attirer les boulets… j’en ai même gardé un pendant dix ans avant de le dégager et celui-ci continue à me pourrir la vie… Tu dois te dire que je suis complètement maso, mais non, tout ceci est lié au manque de confiance en soi, mais cela fera partie d’un autre article, un jour.

Donc, j’attire les boulets. J’ai la tête à ça. Le Bisounours que j’étais a, comme qui dirait, eu un problème de sélection. « Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil… » oui… mais non…

Je m’épate quand je vois ma jauge de patience. Tu sais, celle qui monte, monte, monte jusqu’à vomir le surplus sans pouvoir contrôler le flot ?

Eh bien elle a débordé, si… je te le jure… après presque vingt-quatre mois de remplissage quotidien, elle a fait SBLURB.

C’est pas très joli, je te l’accorde, mais je n’ai pas trouvé de métaphore plus élaborée, tu m’excuseras.

Bon… et si je commençais mon récit ? Tu veux ? Une espèce de petite histoire pour « Bisounours Gros Câlins » qui voudrait arrêter et apprendre à devenir un ours tout court.

J’adore les chatons, c’est comme ça, je ne peux pas m’empêcher de craquer. Pas forcément parce qu’ils sont mignons (ce n’était clairement pas le cas ici), mais bien parce que je suis comme ça… une incurable mère Theresa… Je n’irais pas jusqu’à dire que Sainte Rita est ma meilleure amie, mais parfois je me demande si elle ne prend pas possession de mon esprit une micro seconde, le temps de dire : « AH ben allez, toi, je vais t’aider… »

200-1

Le chaton, a grandi un peu, mais refusait toujours de se nourrir par lui-même. Miaulant sans cesse une de ses complaintes lancinantes et fatigantes. Il m’est arrivé parfois de ne plus l’écouter, pour voir s’il allait se débrouiller et aussi parce que j’avais mes propres difficultés à gérer, mais de jour en jour, de semaine en semaine, il s’est avéré être en fait un vampire. Je ne sais pas avec quelle potion magique il a réussi à me berner, mais toujours est-il que ça a marché. Me réveillant peu à peu et voyant que ce chaton ressemblait de moins en moins à la boule de poil attendrissante, j’ai compris que les personnes qui l’avait laissé sur le bas-côté l’avait fait pour se « sauver » de sa spirale négative.

J’ai alors commencer à lui parler plus sèchement, à essayer de lui faire comprendre que la vie n’est facile pour personne, mais plus la discipline était de mise, plus le chaton montrait de la mauvaise foi. Plus le chaton se plaignait. Il ne miaulait plus vers moi, non, il miaulait de façon si triste que d’autres se sont laissé berné à leur tour avant de comprendre, plus vite que moi, son vilain tour.

J’ai donc décidé d’abandonner à mon tour. Parce que la vie est trop courte, parce que tant que je m’occupe des chatons malhonnêtes et manipulateurs émotionnels, je ne m’occupe pas de moi et de ceux qui le mérite vraiment.

Donc un conseil, à partir du moment où vous commencer à avoir l’impression de vous répéter et d’étouffer dans une relation, déployez vos ailes, vous verrez, cela soulage. Les personnes qui ont pour but de s’accrocher à vous pour vous retenir et vous ralentir ne sont pas faites pour rester dans votre vie. Il parait que cela ‘appelle des « vampires psychiques », ils se nourrissent de votre énergie et vous affaiblissent. Eloignez donc ces ondes négatives de votre sillage parce que ces personnes, ne vous méritent pas !

200

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :