Engourdie

New Girl GIF - Find & Share on GIPHY

Oui ca m’arrive et donc, malgré le fait que j’ai bougé ce mois de mai, je ne te parlerai pas culture.

C’est comme ça, mon sucre d’orge. C’est un fait, à chaque fois que je pose la mine de mon stylo-bille sur le papier pour tenter de te raconter mon mois de mai, mon cerveau se ferme et fait un blackout.

Tu me diras qu’une fois n’est pas coutume et que je ne devrais pas me mettre la pression. Tu auras raison, la pression je ne me la mettrai pas, je ne me la met jamais. Et donc je te confirme que je ne sais pas quand le #POINTCONFITURE reviendra.

J’ai besoin de temps, besoin de me sentir à nouveau en sécurité dans les endroits que j’affectionne et ce n’est pas prêt d’arriver parce qu’il faudrait pour ça que j’aie envie d’y retourner… et ce n’est pas le cas.

La mauvaise nouvelle est que je n’arrive plus non plus à écrire, que ce soit musique, histoire, blog, tout me semble tellement inutile et sans intérêt. Même Netflix ne m’intéresse plus… T’imagines ! Netflix, mon temple du documentaire, du film d’auteur et de la série ne m’intéresse plus.

Je pense que je suis dans une phase de descente… je l’ai amorcée comme chaque mois de mai, mais généralement elle ne dure pas aussi longtemps. Les évènements négatifs se sont enchaînés à une vitesse folle et m’ont littéralement laissé vide de tout : vide de sommeil (j’ai battu mon record personnel d’insomnie en enchainant six nuits consécutives), vide de faim (je ne ressens plus la faim et m’alimente à peine depuis une semaine, cela ne sert à rien, cela ne reste jamais très longtemps si je me force – Résultat moins sept kilos et ça continue), vide d’inspiration (plus un mot ne sort, plus un seul, même pas une petite insulte, rien, nada, schnoll, snots sur fond d’azur), Vide de danser (adieu la reprise de la danse mon corps refuse de bouger), vide d’envie (plus d’envie de sortir, plus l’envie de parler, plus envie de voir personne, plus envie de chanter, plus envie d’écouter de la musique, etc…),Vide de littérature (parce que mis à part les manuscrits pour la maison d’éditions, je ne lis plus rien… même pas la presse…) Je suis vide de vie en fait.

Mon cerveau ne fonctionne littéralement plus, je ne suis plus un être humain fonctionnel. C’est perturbant.

Oui ça l’est parce que je suis du genre à rebondir assez vite, à ne pas laisser quoique ce soit m’empêcher de vivre et ce surtout depuis que j’ai retrouvé ma liberté il y a deux ans, mais là impossible, je suis engluée dans une phase qui je ne sais pas comment m’a happée.

Les personnes autour de moi ont beau ne me dire que des choses positives, je n’en vois pas l’intérêt, je m’en fiche littéralement comme de ma première petite culotte. Les problèmes des autres me passent au-dessus de la tête que je n’ai plus. J’ai perdu mon empathie. Elle s’est envolée.

J’ai posté sur ma page Facebook il y a peu une phrase de Margueritte Duras : « Ecrire, c’est hurler en silence ». Je ne hurle même plus. Je ne respire presque plus en fait, parce que comme tu le sais, ma crotte, écrire est pour moi une façon de respirer.

Pour éviter la mise en danger de ma personne, j’ai dû abuser de l’alcool ce weekend afin de grappiller quelques heures de récupération, je n’en suis pas fière, mais cela a fonctionner. Sans parler que jeudi soir, je prends le volant pour faire neuf cent bornes et atteindre Orange. Si j’étais la seule personne dans la voiture, cela ne me ferait pas peur, mais la vie d’autres personnes en dépend.

Attention, je n’ai aucune envie suicidaire, je tiens à le dire, parce que je vois déjà les yeux écarquillés de panique.

Je suis engourdie. Et cette fois, je pense que cet état va perdurer. Je pense oui… je ne fais que ça… penser… en silence… présente physiquement, mais émotionnellement éteinte et psychologiquement absente.

Un commentaire sur “Engourdie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :